mercredi 6 février 2008

Mise à jour concernant les puritains

J'ai transmi le défi de lecture des puritains avec enthousiasme, et n'allez pas croire que mon zèle s'est éteint. Malheureusement ma lecture a été retardée, étant donné que j'ai reçu les livres seulement hier. J'ai donc plus ou moins manqué le premier mois, avec "The Bruised Reed" (le roseau blessé).

Je vais donc sauter dans le train déjà en marche, et passer directement au deuxième livre, "The Mystery of Providence" par John Flavel.

J'ai entamé les premières pages hier, et je ferai un commentaire sur cette lecture prochainement.
En attendant, si ça peut inciter à lire, ou piquer la curiosité, voici le contenu du livre (traduction libre) :

Première partie: L'évidence de la providence
- l'oeuvre de la providence pour les saints
- notre naissance et notre éducation
- l'oeuvre de la conversion
- notre emploi
- les affaires familiales
- préserver les saints du mal
- l'oeuvre de sanctification

Deuxième partie: Méditation sur la providence de Dieu
- le devoir de méditer sur la providence
- comment méditer sur la providence de Dieu
- les avantages de la méditation sur la providence

Troisième partie: Application de la doctrine de la providence
- implications pratiques pour les saints
- problèmes pratiques en relation avec la providence
- les avantages de se souvenir de nos expériences de providence

Le point de départ du livre est le verset suivant: " Je crie au Dieu Très-Haut, Au Dieu qui agit en ma faveur." (Psaume 57. 2)
Dans notre vie actuelle (pas seulement à l'époque du jeune David, l'écrivain de ce Psaume), est-ce que Dieu agit concrètement, ou bien surveille-t-il de loin pour s'assurer que rien de trop grave n'arrive? Que fait-il concrètement? Est-ce qu'il est actif quand ça va mal, est-ce que je ne reconnaît sa main que lorsque je suis béni?

La question de la providence de Dieu est très pertinente dans un monde qui verse si facilement dans le fatalisme. S'il n'y a pas de Dieu, alors je ne peux qu'espérer que le ciel ne me tombe pas sur la tête. Mais si Dieu est là, et qu'il prend soin de moi, est-ce que je reconnais sa main? Non pas à travers des miracles spectaculaires (ce n'est pas la méthode "habituelle", ça reste des exceptions), mais à travers des circonstances de la vie. Je peux les attribuer au hasard, ou y voir la main bienveillante du Père.

Pour mieux connaître l'auteur, voici une courte biographie en français, et une plus complète en anglais.

Si vous pouvez mettre la main sur ce livre, bonne lecture. Si vous lisez l'anglais, le livre est en partie disponible sur le net, ainsi qu'en mp3. Je n'ai pas encore trouvé la version française en ligne, si quelqu'un sait où la trouver, faite-moi signe. Sinon, je posterai mes commentaires après avoir moi-même lu cet ouvrage.

1 commentaire:

Livvy a dit...

Thanks for writing this.